LA RÉUNION 2024 AURA LIEU LE 22-23 JUIN 2024

Regard sur la rencontre 2021

Regard sur la rencontre 2021

La 26e édition de la rencontre Gumboots et bleus de travail est terminée. L'édition 2020 ayant été annulée, de nombreux fans attendaient avec impatience l'édition de cette année. Au final, il y avait environ 25 participants. Une fois de plus, la météo a joué le jeu. Nous avons passé un week-end au sec. Seul le sol était détrempé, mais nous sommes bien équipés pour cela avec nos bottes. Seul bémol, le chemin forestier menant au chalet était difficilement praticable par endroits en raison du mauvais temps des dernières semaines. Bien qu'il n'ait pas plu, l'eau coulait encore sur la dernière section du chemin menant au chalet. Je n'ai jamais rien vu de tel au cours des quinze dernières années. En revanche, le sol autour du chalet était sec. Malgré une brise persistante, l'air est agréablement tempéré.

Vers 16 heures, les premiers participants sont arrivés. Et deux heures plus tard, nous étions presque au complet. Comme toujours, il y avait le groupe germanophone d'un côté et le groupe francophone de l'autre. Les conversations allaient bon train. Les uns avec une canette de bière et les autres avec un verre de vin blanc à la main. Voilà la différence entre les deux cultures. La seule chose qui leur est commune est la passion pour les bottes en caoutchouc et les salopettes. Et comme c'est souvent le cas, autour du barbecue, les inhibitions précédentes tombent. Certains parlent leur français, d'autres leur allemand, et tout cela se termine par des discussions animées sur toutes sortes de sujets. Pendant que certains parlent, d'autres vont derrière la cabane pour s'amuser.

La botte de la réunion, le wader de poitrine, n'est pas vraiment portée. Seuls quelques-uns sont en waders. Mais peu importe, l'important est de se retrouver entre personnes qui partagent la même passion. L'année prochaine, je recommencerai avec un autre type de bottes.

La nuit tombe doucement sur le lieu de rendez-vous. Les lumières des maisons autour du lac se reflètent sur l'eau brunâtre remuée par la brise. Les lourds nuages venant de l'est laissent présager un orage ou au moins une averse. En fait, rien de tout cela. Une demi-heure plus tard, les nuages ont laissé place à un ciel étoilé. Quel soulagement. L'air plus frais atténue maintenant l'enthousiasme des garçons. Ils préfèrent rester à l'abri de la brise qui ne faiblit pas, et cirotent un café par-ci, une bière ou autre boisson par-là. Le temps passe à une vitesse folle. Vers deux heures du matin, le silence de la nuit s'abat sur le chalet. Puis, l'un après l'autre, on entend les ronflements des uns et des autres. Il faut dire que les murs en bois du chalet ne sont pas très isolants.

Au petit matin, après quelques heures de mauvais sommeil, un soleil radieux nous accueille dans le nouveau jour. Il est temps de faire bouillir l'eau pour le café, les garçons reviennent du dortoir un par un.

Le temps de prendre le petit déjeuner et les premiers sont déjà sur le chemin du retour. A dix heures et demie, tout est rangé et propre, grâce à l'aide des bonnes âmes qui me donnent volontiers un coup de main. Avec un dernier tour de clé, la porte de la 26e réunion se referme. Les pensées s'envolent déjà vers la réunion de l'année prochaine.

Comments est propulsé par CComment

AW_Logo_neu_grau.png

Soutien

Vintage Wellies Logo

Réunion

Article

Formulaire

Newsletter

En t'abonnant au newsletter tu ne manqueras aucunes nouvelles sur la rencontre du Lac de Gruyère